Présages #1 : Jean-Marc Jancovici

 
 source :  wikipedia

source : wikipedia

Jean-Marc Jancovici est l’invité de Présages.

Ingénieur polytechnicien, Jean-Marc Jancovici est co-fondateur du cabinet Carbone 4 spécialisé dans la transition énergétique, et co-fondateur du Shift Project, laboratoire d'idées pour une transition vers une économie libérée de la dépendance aux énergies fossiles.

Il est reconnu pour son expertise des questions de l’énergie et du climat et pour son travail de vulgarisation au travers de nombreuses conférences, livres et enseignements.

L’inventeur du bilan carbone fut également co rédacteur du Pacte Écologique de la Fondation Nicolas Hulot en 2007.

Réputé pour son franc-parler, Jean-Marc Jancovici répète sans lassitude le lien entre énergie, climat, PIB, absence de croissance, inégalités, montée des populismes … et bat en brèche les “solutions” prônées par la classe politique et les dirigeants. La croissance verte est un leurre, et les énergies renouvelables à elles-seules ne suffiront pas à nous sauver.

Dans ce monde aux limites et aux ressources finies, nous devons faire le deuil d’une croissance infinie, et nous libérer de la toxico dépendance aux énergies fossiles destructrices.

La production mondiale de pétrole conventionnel est passé par un maximum et stagne depuis 2005 ; logique oblige, cette production va décroître, entraînant en récession les économies, accentuant encore les inégalités. Le dérèglement climatique fragilise les régions les plus pauvres, entraînant des migrations massives vers les zones les plus favorisées, dont les démocraties mises à mal seront de plus en plus tentées par les extrêmes.

Pour faire face à la rupture énergétique annoncée et à l’urgence de diminution des gaz à effet de serre, Jean-Marc Jancovici considère de façon très pragmatique la place du nucléaire comme indispensable, tout en soulignant la nécessité de diminuer la consommation et d’augmenter l'efficacité énergétique.

Durant une heure, nous avons parlé du monde qui vient, du rôle de l’action, de ce que ça fait de faire 800 conférences sur ce sujet, de la communication et de la presse, des dirigeants. Nous avons parlé de la culture technophile et scientiste des Etats Unis, de démocratie, de la difficulté de faire avancer les sujets “écologiques” au sein de la cellule familiale, et de la question de la quête de sens.


ECOUTER

Entretien enregistré le 22 février 2018
 


APPROFONDIR 

Conférence à la Cité des Sciences : A quand la rupture énergétique ?